Accueil / Agenda et actualités / Fil(s) d'infos et flux RSS / Le blog du correspondant Sud-Ouest

Le blog du correspondant Sud-Ouest

Labrit-Roquefort

  • Vendredi, Marché des producteurs de pays
  • BROCAS-LES-FORGES

    MPP2-Brocas.jpg

    L'Esplanade des forges, version Marché des producteurs d pays (photo Jean-Marie Tinarrage)

    Vendredi 26 juillet, de 18H à 23H sur l'Esplanade des forges, se déroulera le désormais traditionnel Marché des producteurs de pays. Comme chaque fois, on pourra se régaler avec les assiettes gourmandes préparées sur place par les producteurs et avec leurs produits : on ne peut imaginer circuit plus court ni meilleur gage de qualité.

    Foie gras, magret, porc, légumes divers, fruits, pâtisseries traditionnelles, vins de pays : à vous de composer le menu de vos rêves ! Produits artisanaux et animations compléteront le programme de cette soirée d'été à l'ombre des vestiges du seul haut-fourneau landais ayant traversé le temps.

    > Accès libre et gratuit.<...

  • L'ouïe en sa place Royale
  • LABASTIDE D'ARMAGNAC

    OEP-Labastide.jpg

    Le neuvième Oreille en place commencera ce mercredi, cour Orlando, par une conférence (photos Jean-Marie Tinarrage)

    Mercredi 24 juillet débutera la 9e édition du festival "L'Oreille en place, le festival de tout ce qui s'écoute". Et pour mieux l'affirmer, c'est une conférence sur les mosaïques antiques, donnée par Patricia et Didier Dubois dans la Cour d'Orlando (derrière l'Office de tourisme ; 7 €) qui ouvrira ce 9e opus. Ces Labastidiens de longue date sont aussi des archéologues de renom qui parleront des nombreux sites archéologiques de la région, dont la villa gallo-romaine de Séviac.

    IMG_9590.JPGJeudi 25 à 19H30, le festival retrouvera son écrin de la place Royale pour accueillir "La Sesenta y cuatro", groupe de salsa new-yorkaise et cubaine pimentée de "bachata" importée de République dominicaine.

    Vendredi 26, changement de style pour une belle découverte proposée par la compagnie Tactus. Le spectacle, "Belettes, pauses et superposes", associe clavecin et "textes slamés, mâchonnés, projetés". Pour ce faire, Marion Jeanson (voix) et Violette Stemmer (clavecin) jouent à construire et déconstruire les stéréotypes.

    Samedi 27, nouveau couple et nouvelle musique avec le duo multifacettes Otxo. Maider Martineau et Lolita Delmonteil Ayral sont toutes deux amoureuses de la musique traditionnelle et populaire. Chanteuses, accordéonistes, percussionnistes et souffeuses, elles mélangent les musiques de leurs origines (basque et occitane) avec celles de leurs terres d'emprunt (Québec, Galice, Brésil). Sensibilité, humour, énergie et richesse sonore sur fond d'accordéons diatoniques et chromatiques, voix, caramèra, alboka, pandero, tambour à cordes...

    Ainsi se terminera le premier acte de ce festival qui reprendra le mercredi 31 juillet avec "Les doutes de Léo", théâtre forum de la compagnie "Par les temps qui courent". Le jazz sera à l'honneur le jeudi (trio Nowhere) avant de céder la scène à un récital de piano le vendredi (Jean-Philippe Guillo). Enfin, il reviendra à la fanfare déjantée "L'orchestre Meversible" de terminer ce festival dans la bonne humeur.

    > Tous les spectacles sont à 19H30 ; tarif concerts : 10 €, 5 € pour les adhérents, gratuit pour les 12 ans et moins ; entrée gratuite le samedi 3 août.<...

  • Un beau concours de chiens de troupeaux
  • BROCAS-LES-FORGES

    TROUPEAUX-Brocas.jpg

    Le basque Xavier Ilharramounho avec Hegoa, border collie mâle, ont fini 2e en niveau 3 sur le parcours tracé au pied des arènes (photos Jean-Marie Tinarrage)

    De vendredi à dimanche 14 juillet, sur les berges de l'étang des forges, 36 concurrents et leurs chiens ont participé au concours préqualificatif au Championnat de France des chiens de troupeaux. Venus de région parisienne (dont le gagnant du niveau 1), de Picardie, de Nouvelle Aquitaine, d'Occitanie, de la Région Centre, de l'Allier et de la Drôme, ils ont essayé de décrocher une mention "excellent", sésame permettant de monter en catégorie supérieure ou de ramener une place de finaliste pour le titre suprême.

    Sur les 8 inscrits en niveau 1, 3 ont atteint leur objectif sachant qu'il faut 2 excellents (au moins 60 points sur 75 possibles) avec 2 juges différents pour passer en niveau 2. Dans cette catégorie, les 15 concurrents ont décroché 8 excellents. Pour passer en niveau 3, il leur faudra 2 excellents (au moins 80 points sur 100 possibles) avec 2 juges différents. Enfin, en niveau 3, les 13 compétiteurs ont obtenu 11 excellents (au moins 120 points sur 150 possibles), résultat montrant le très bon niveau des chiens engagés, essentiellement de race border collie, 2 kelpie australien se plaçant parmi les 9 meilleurs, tous niveaux confondus (voir le palmarès).

    Au niveau de l'association des chiens de troupeaux des Landes, on retiendra la très belle performance de son président Luc Martin (installé à Bourriot-Bergonce) qui l'a emporté en niveau 2 avec Jim, border collie mâle. Enfin, chacun a souligné l'excellente organisation et la qualité du cadre qui possède tous les atouts pour recevoir un championnat de France...

    IMG_5743.JPGLes résultats

    NIVEAU 1 : Patrick Delangle avec Lysko, border collie mâle ; Anne Gonzales avec Lochness, border collie mâle ; Édith Loret avec Match, border collie mâle.

    NIVEAU 2 : Luc Martin avec Jim, border collie mâle ; Julien Maillot avec Like, border collie mâle ; Laurent Canton avec Morrighan, kelpie australien femelle.

    NIVEAU 3 : Michèle Pellegrino avec Love, border collie femelle ; Xavier Ilharramounho avec Hegoa, border collie mâle ; Patrice Pacaud avec Lone-Drover, kelpie australien mâle.

    A LA VOIX OU AU SIFFLET

    IMG_5719.JPGLe parcours sur lequel ont évolué les chiens et leurs maîtres comprend un ensemble d'obstacles inspirés du travail au quotidien : faire passer le troupeau d'une douzaine de têtes entre 2 arbres, lui faire longer des mangeoires pleines de grain sans que les brebis ne s'arrêtent pour y goûter, traverser un parc de tri, attraper une bête tandis que le chien surveille les autres avant que celui-ci ne les ramène aux pieds du berger... Des ordres donnés à la voix ou au sifflet et immédiatement compris : une belle complicité entre le berger et son chien, pour une fois mis en lumière.<...

  • Des livres sous les platanes
  • CŒUR HAUTE LANDE - LABRIT

    LIVRESCCCHL-Labrit.jpg

    "Partir en livre", à l'ombre des platanes de la place d l'église de Labrit (photos Jean-Marie Tinarrage)

    IMG_5760.JPGMardi dernier 16 juillet, dans le cadre de l'opération "Partir en livre" proposée par le Centre National du Livre et relayée par le service culture de la CCCHL (communauté de communes Cœur Haute Lande), enfants et jeunes ados, ont pu profiter des livres mis à leur disposition par les bibliothèques de la CCCHL.

    Confortablement installés sur des coussins à l'ombre des platanes de la place de l'église de Labrit, ils ont pu lire ou feuilleter avant de prendre part à un atelier arts plastiques où ils ont été initiés à l'enluminure tout en réalisant un abécédaire d'inspiration médiévale.

     

    LIVRESCCCHL3-Labrit.jpgAvant le goûter, Isabelle Loubère leur a raconté quelques contes extraordinaires, forts en diables et sorcières, qui ne leur ont semble t-il pas coupé l'appétit. Une belle manifestation qui s'intègre chaque été un peu plus dans le Cœur Haute Lande.

    Dernier temps fort aujourd'hui samedi 20 juillet à Marquèze (10H-19H) avec biblio-wagon, biblio brouette et lectures au moulin.

    > Contact : 05 58 07 05 05 ou 06 40 88 20 12.<...

  • Un plan qui fera référence
  • GAREIN

    REFERENCE-Garein.jpg

    Le maire, Philippe Sartre, avec Pablo Samaniego, accompagné par l'un des paysagistes de l'agence Samazuzu (photos JM Tinarrage)

    De nombreux Garinois ont assisté lundi dernier 8 juillet à la réunion publique de réflexion autour du plan de référence lancé par la mairie, avec l'aide du bureau d'études Samazuzu (concepteur de l'actuelle place Saint-Roch à Mont de Marsan).

    Dans son propos introductif, le maire Philippe Sartre rappelait que dès 1995, les élus ont pris conscience de l'aspect bien trop minéral du village, traversé par la route départementale engendrant un trafic de camions toujours plus important. Depuis, "étape par étape", les équipes municipales ont œuvré afin de "rendre son âme villageoise à la commune". "C'est ainsi que depuis 2007, Garein est une des plus petites communes landaises à avoir un PLU", devenu aujourd'hui communautaire (PLUI) et opposable sur 26 communes.

    IMG_5586.JPGUn plan pour 10 ans

    Initiative locale, le plan de référence est "un exercice intellectuel total" dira le maire, qui vise à réfléchir à ce qu'il conviendrait de faire d'ici à 10 ans, sachant que la trame de ce plan pourra enrichir le PLUI. Annoncé lors des vœux de janvier, ce plan de référence, mis aujourd'hui en discussion avec les Garinois, fait suite à une dizaine de réunions de travail et à un conseil municipal spécial.

    Pablo Samaniego prenait ensuite la parole pour présenter le diagnostic établi à partir des cartes anciennes, du cadastre napoléonien et du ressenti de l'équipe d'urbanistes. "Ce qui a été fait jusque-là l'a été avec goût et sensibilité (barrières, cheminements, végétalisation)" dira Pablo Samaniego, invitant à poursuivre dans le même esprit sachant que la commune dispose d'un patrimoine qualitatif.

    Il convient donc de densifier le cœur du bourg et d'améliorer accessibilité et stationnement, comme proposé dans les 5 OA (orientations d'aménagement) dont le centre bourg, l'ancienne scierie ou le secteur de l'école, sachant que pour une plus grande cohérence, la réflexion englobe toutes les problématiques, quel que soit le statut actuel des terrains.

    Cette étude très poussée, avec propositions, plans, dessins et chiffrage, a permis à tout un chacun de s'approprier la thématique et de faire part de ses remarques. Une réunion constructive autour d'un plan qui fera référence.<...

Plan du site

Notre village

Agenda et actualités

Vie municipale

Vie pratique

Vie associative